Comment commencer un bullet Journal ? - Decoration bujo original. Page mois presentation by ONA Creation - inspiration

Il y a un an je me lançais dans l’aventure du Bullet Journal (BuJo pour les intimes), ce compagnon de vie très pratique qui me suit au quotidien.  1 an, c’est l’heure du bilan ! Je vous ai donc préparé une série d’articles afin de vous partager mon expérience.

Ce premier article vous aidera à vous lancer sereinement dans le Bujo grâce à quelques notions de bases et prochainement je vous parlerai des différents types de pages et de comment personnaliser son carnet.

Alors, qu’est-ce-que le Bullet Journal ? Quelles sont ses origines, ses avantages ? Quels sont les outils pour bien commencer ? Retrouvez mes astuces et conseils pour vous lancer !

Bullet journal, comment commencer

Qu’est ce qu’un Bullet Journal ?

Le Bullet journal a été inventé par Ryder Carroll, un product designer et auteur vivant à Brooklyn (NYC). Ayant des troubles de l’apprentissage depuis son enfance, il a du développer des techniques alternatives de concentration et de productivités. C’est ainsi qu’est né le Bullet Journal ! Voici ci-dessous la vidéo de présentation du bujo disponible sur le site officiel de Ryder Carroll (en anglais).

Ryder Carroll : Commencer un Bullet journal

Vous n’avez pas tout compris ? Pas de panique, moi non plus au début je n’ai pas tout compris, d’où cette série d’articles 😉

Pourquoi on aime le Bullet Journal ?

Fini les agendas et planners impersonnels, on crée désormais son carnet sur mesure ! Un Bullet Journal, c’est un compagnon de vie entre l’agenda et le journal intime, un outil qui permet de noter et “tracker” toute sa vie, des tâches quotidiennes à sa collection de livres préférés. Et voici pourquoi on l’adore :

  1. Il nous assure d’être toujours au top et de ne rien oublier. Fini les post-it, les idées perdues, tout est regroupé au même endroit !
  2. Il est idéal pour se détendre et prendre du temps pour soi. Parce qu’écrire et se concentrer sur soi c’est relaxant.
  3. Il nous aide à tracker nos différentes activités. On peut faire le point avec nous-même.
  4. Il permet de garder nos souvenirs, comme un journal de bord
  5. Il libère notre créativité et nous inspire en étant 100% personnalisable

Depuis sa création, les principes de base du bujo ont été pour le moins “édulcorés” par les fans de planners girly. Les puristes crient au scandale tandis que d’autres se noient dans la girliness… Et si l’entre-deux n’était pas si mal ? Jugez un peu avec ces jolies images :

Commencer un Bullet Journal

Les outils de base

Passons aux choses sérieuses ! Pour commencer un bullet Journal il vous faudra au minimum :

  • 1 carnet de votre choix (ou le Leuchtturm1917, le carnet officiel)
  • 1 stylo
  • 1 règle pour être à l’aise pour tracer des lignes
  • et c’est tout ! (on verra plus tard pour la déco)


Le Leuchtturm1917, carnet officiel du Bullet Journal se compose d’un papier à pointillés*, de pages numérotées ainsi que d’un sommaire. Le sommaire et les numéros de page sont un outil indispensable au bullet journal, cependant si vous ne souhaitez pas acheter le carnet officiel vous pouvez trouver en magasin des carnets équivalents. Vous pouvez également prendre un carnet vierge auquel vous ajouterez des numéros de pages ainsi qu’un sommaire.

*les pointillés permettent de tracer des lignes droites et d’écrire droit tout en restant discrets par rapport aux carnets à lignes.

Mon conseil : plutôt que de se jeter tête baissée dans l’achat d’un carnet à 15€, il vaut mieux commencer par expérimenter le bullet journal sur un carnet “brouillon”. Ça permettra de s’entraîner et de voir si le concept nous convient ! 

Les différents types de pages du bujo

Je vous parlerez plus en détails de ces différents types de pages dans un prochain article car c’est une partie très riche, mais voici déjà un petit résumé des pages que vous pouvez créer :

  • Calendrier annuel / mensuel / hebdomadaire*
  • Objectifs du mois / de la semaine / du jour
  • To-Do List
  • Wishlist
  • Tracker d’humeur
  • Tracker d’habitudes
  • Notes
  • Idées et réflexions
  • Collections

*Cet été je vous offrais un printable gratuit “Semainier Bullet journal”. Pourquoi ne pas commencer avec ce calendrier hebdomadaire pour vous guider ?

Télécharger le semainier Bullet journal ONA Creation

Comment s’y prendre ?

Un carnet “test” pour apprendre

Le meilleur conseil que je peux vous donner si vous avez un peu les chocottes de commencer, c’est de faire des tests sur un carnet brouillon. C’est comme ça que j’ai commencé grâce aux conseils que l’on m’a donné, et je valide complètement cette approche. Il est ensuite beaucoup plus facile de commencer en toute confiance dans le “vrai” carnet.

Je vous conseille également de tester différentes mises en page suivant les mois et semaines afin de trouver celles qui vous conviendront le mieux. En effet, il existe mille et une présentations et chacun n’aura pas les mêmes besoins suivant son mode de vie ! L’important est de s’approprier à fond son carnet.

Un livre pour se laisser guider

Dans mes toutes premières recherches sur le Bujo, j’ai navigué sur quelques blogs et regardé des tutos vidéos à la recherche d’indices sur ce carnet énigmatique. Mais très vite, les termes spéciaux “Keys, logs, future logs,…” m’ayant embrouillés j’ai préféré me tourner vers un livre (personne n’est parfait ;). D’ailleurs, vous remarquerez que je n’ai pas abordé l’article avec tous ces termes spéciaux qui m’ont rebuté au début, j’en parlerais plus tard…

petit guide pour grand Bullet journal - livre Zunzun Julie Goudot


Si vous aussi vous avez envie de vous tourner plutôt vers un livre, je peux vous conseiller celui qui m’a aidé : j’ai choisi le livre de Julie Goudot “Petit guide pour grand Bullet – Astuces et conseils illustrés pour réussi son journal“. Julie est une pro du Bujo et partage régulièrement sur son blog “ZunZùn” ses pages et astuces. Je vous invite vivement à y jeter un coup d’oeil pour votre inspiration personnelle !

On se lance tout simplement !

On y va, tant pis si ce n’est pas parfait, c’est VOTRE carnet, à vous, rien qu’à vous et personne ne vous jugera. C’est un journal sur mesure qui correspond à VOS besoins et à VOTRE méthodologie personnelle.

Mais ne vous inquiétez pas, je sais très bien que vous avez envie que votre carnet soit joli, on parlera donc décoration dans un prochain article. Je sais que c’est le côté attractif et FUN du bujo, et peut-être même que c’est seulement ÇA qui vous a attiré vers ce journal !

Jetez un oeil à mon tableau Pinterest Bullet Journal sur lequel j’ajoute régulièrement des inspirations.

Le Bullet Journal est devenu mon outil de “gestion de vie” préféré. Pour la vie pro je ne l’utilise que pour lister mes tâches globales mais pour ma vie perso, je trouve ça très inspirant et il me permet de me recentrer sur moi. C’est un espace d’expression où vous êtes le centre du monde ! Haha. Alors, vous êtes prêt(e)s à vous y mettre ?

Cet article t’as plu ? Partage le sur Pinterest !

Comment commencer un bullet Journal ? - Decoration bujo original. Page mois presentation by ONA Creation - inspiration

P.S: Christmas is coming!

Préparez Noël avec mes cartes et étiquettes cadeaux disponibles dans la boutique Etsy !

Partager :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Tu aimeras aussi...

4 jolis mots

  1. C’est un très bon article pour commencer ! J’ai démarré justement avec un Leuchtturm, là je vais tester un autre carnet mais j’en étais quand même ravie. Et merci beaucoup de m’avoir mentionnée !

    1. Merci 😀 Après un an de bullet j’avais plein de choses à dire et ce n’est pas fini ^^ Moi aussi j’ai démarré avec le Leuchtturm, je l’aime bien sauf peut être le côté un peu blanc cassé du papier. Je suis loin de l’avoir terminé, donc je verrais si je change de carnet par la suite ^^
      Et avec plaisir pour la mention ! Ton blog est une très grande source d’inspiration sur ce sujet !

  2. Chouette article bien complet ! Je trouve que c’est dur de se lancer quand on voit les jolies choses qui existent sur Pinterest et Instagram, on a tendance à placer la barre trop haute ! Mais c’est en forgeant qu’on devient forgeron ! J’en suis à mon 3e BuJo et il est loin d’être aussi beau que je voudrais mais j’aime vraiment beaucoup ça ! Et contrairement à ce que beaucoup pense, je ne trouve pas cela si dure de trouver du temps pour le faire. Je n’y passe pas 300 ans moi en tout cas. J’y vais petit à petit !

    1. Merci pour ton message Y-lan !
      Je comprends tout à fait cette “pression” que l’on se met, il y a tellement de jolies références partout qu’on peut ne jamais se lancer (c’est valable pour beaucoup de choses créatives…)… C’est pour ça que je voulais un peu décomplexer la chose avec ce premier article.
      Je suis d’accord avec toi, au début je trouvais que ça prenait du temps, mais c’était la mise en place et puis l’apprentissage, mais désormais je fais mes pages très vite, et puis c’est agréable de prendre ce temps pour soi, mettre en pause ses activités pour faire le point 🙂
      Ton blog sur le lettering est très interessant, je suis vraiment une bille en typo écrite, c’est mon point faible graphique, donc je viendrais y faire un tour de temps en temps ^^

Mots doux